A propos de l’auteur 

Jules Zimmermann est diplômé en Sciences Cognitives à l’École Normale Supérieure et en Innovation à Paris Sciences et Lettres. Entre 2015 et 2017 il a co-fondé et co-présidé l’association Cog’Innov, au sein de laquelle il a mené des activités de médiation scientifique (articles, événements, conférences). Depuis 2017, il travaille en indépendant pour faire de la pédagogie sur le thème de la créativité auprès d’entreprises, d’étudiants et de collectivités.

Chaque année il enseigne un cours sur le sujet à la Sorbonne au sein du Master IMT (Innovation et Management des Technologies). Dans ses interventions il s’appuie d’une part sur les sciences cognitives de la créativité et d’autre part sur ses expériences d’animateur d’ateliers collectifs. Il est rédacteur, re-lecteur et responsable du compte Tweeter de CoRéCré.

Quatrième de couverture de l’ouvrage

“Pourquoi Archimède trouvait-il l’inspiration dans son bain ? Comment Edison a-t-il inventé l’ampoule ? Pourquoi Poincaré faisait-il ses grandes découvertes à des moments inattendus ? Quelles techniques utilisait le scénariste des Monthy Python ? Vous n’avez peut-être jamais eu, comme eux, l’idée d’une technologie révolutionnaire ou développé de grands projets artistiques… pour autant, la créativité s’invite chaque jour dans notre quotidien, de l’éducation de nos enfants à l’accommodation des restes de nos placards. Et, bonne nouvelle, elle se travaille ! En s’appuyant sur les sciences cognitives et de nombreuses méthodes, ce livre invite à comprendre comment naissent les idées et à déconstruire la notion même de créativité. Vous apprendrez pourquoi il est souhaitable d’aller au-delà de vos premières intuitions ; d’adopter un juste usage de la critique ; d’enquêter sur un problème en remontant à ses racines ; d’accorder à vos idées une « présomption de pertinence » ; de rebondir sur les hasards et les opportunités et surtout… de prendre votre temps. Après avoir lu, vous ne direz plus : « Ca ne marchera jamais », « J’ai toujours fait comme ça », « Il n’y a qu’une seule solution » ou pire encore… « Je ne suis pas créatif ! ». Préparez-vous à plonger dans votre propre baignoire d’Archimède et à explorer les dessous de la créativité.”

Un extrait de l’ouvrage pour attiser votre curiosité !

« Quelles activités pourraient répondre, dans notre vie quotidienne, aux critères et aux exigences d’une pause créative ? Se doucher, courir, faire du vélo, se laver les dents, marcher… Mais aussi faire la vaisselle, trier ses affaires, balayer le sol, repasser son linge… Vous avez bien lu : les « corvées » peuvent s’avérer d’excellents moyens de favoriser notre créativité. Ayant l’occasion de travailler régulièrement à domicile, j’ai pris l’habitude d’intercaler ces tâches ménagères dans mon travail. Plutôt que de faire la vaisselle ou la lessive le soir, de manière groupée, je les répartis tout au long de la journée. Je m’efforce de faire de nombreuses pauses courtes, durant lesquelles j’évite de laisser mon attention se détourner par les appels et les notifications : je travaille une heure, je lance une lessive, je travaille une heure, je fais la vaisselle, je travaille une heure, j’étends le linge… » Extrait des pages 114-115 – (Dans) la baignoire d’Archimède – Jules Zimmermann

La table des matières de l’ouvrage

Introduction : Du « génie créatif » aux idées sous la douche

I. Faut-il être un génie pour avoir de bonnes idées ?

II. La créativité a-t-elle un mode d’emploi ?

III. Être créatif, ça s’apprend ?

IV. La bonne réponse n’existe pas ! V. Une bienveillance impitoyable

VI. Quand nos intuitions nous aveuglent

VII. Savoir ce que l’on cherche

VIII. Savoir prendre son temps

Conclusion : Une certaine idée de la créativité

Bonus : à vous de jouer !

Notre avis à propos de cet ouvrage

A qui est-il destiné ?

Tout le monde !

Validité scientifique du contenu

Facilité de lecture

Méthode d'évaluation de la validité scientifique
Nous évaluons dans quelle mesure la totalité du contenu véhiculé par l’ouvrage découle d’études scientifiques validées par les paires, c’est à dire validées par la communauté scientifique. A titre d’exemple,

  • 5/5 = la totalité du contenu découle d’études scientifiquement validées
  • 3/5 = la moitié du contenu découle d’études scientifiquement validées
  • 1/5 = l’entièreté du contenu s’appuie sur le ressenti / les impressions de l’auteur

Écrit dans un style moderne avec une mise en page dynamique, l’ouvrage de Jules Zimmermann se lit avec plaisir. L’auteur y mêle étymologie, définitions, expériences personnelles et témoignages de créateurs reconnus, sources fiables, méthodes et jeux pour déconstruire les idées reçues sur la créativité, désormais considérée par les chercheurs en psychologie comme une compétence à développer propre à chacun de nous. Pas de recette miracle mais une liste d’ingrédients pour lier la sauce : un processus plus ou moins conscient, une capacité à dépasser la pensée heuristique associée à des efforts de réflexion pour dépoussiérer ses idées, un vagabondage mental à point nommé, une gestion du temps long, un usage conscientisé du smartphone, de la motivation et des objectifs adaptatifs. Même si Jules Zimmerman met un point d’honneur à souligner qu’il n’est pas chercheur, il appuie la grande partie de ses propos sur des données scientifiques et a demandé aux chercheurs spécialistes des différents domaines de valider le contenu qui en découle. Ainsi, cet ouvrage est à mettre entre toutes les mains et peut se décliner de l’école à l’entreprise : à chaque professionnel d’adapter le contenu aux besoins du public visé. Bien loin ici de celles d’une théorie fumeuse déployée par un potentiel gourou, les pistes proposées, qui émanent à la fois des données de la recherche et des expériences personnelles de Jules, peuvent être une aide précieuse en développement personnel et professionnel. Tout en explicitant le fonctionnement cognitif de la créativité avec l’expertise légitime qui est la sienne, Jules Zimmermann nous laisse le choix du chemin à prendre pour que chacun de nous développe la sienne propre. Et il n’est pas le dernier à appliquer les conseils qu’il nous livre dans son ouvrage !

Fiche rédigée par Laetitia Ferrari
Éditée par Virginie Kehringer & Anaëlle Camarda

Où trouver le bouquin ?

– Sur le site d’Arkhé par ici avec extrait à feuilleter (broché)

– Sur le site d’Amazon par ici avec extrait à feuilleter (broché et format kindle)

– Sur le site de la Fnac par ici avec extrait à feuilleter (broché et ebook)

 

Les autres fiches de lecture …

Quels sont les réseaux cérébraux impliqués dans la créativité ?

Alors qu'avant les années 2000 il était d'usage de penser que la créativité était automatique, presque prédéterminée pour chacun d'entre nous, l'arrivée des neurosciences a permis d'infirmer cette hypothèse. En effet, contrairement aux idées reçues, les adultes...

La recherche fondamentale appliquée à l’école : le cas de la créativité

En octobre 2017, les chercheurs du CoReCre et l'équipe pédagogique de l'École Marie Curie d'Ifs ont initié pour la première fois, un programme de recherche appliquée de 5 semaines ayant la particularité d'être à la fois inspiré des théories fondamentales de la...